:



boukada82
04-03-2009, 11:10

:)

04-03-2009, 13:28

1-

biochimie200
04-03-2009, 15:36
vs la vitesse de sedimentation
qoi cette technique et qoi servt-il? merci

boukada82
04-03-2009, 16:16

.

20 ABO Rhsus .

ABO O,AB, B,A Rhsus (Rh+) (Rh-).


b

l'agglutination
.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Groupe_sanguin_ABO.svg/350px-Groupe_sanguin_ABO.svg.png

a a
b b

boukada82
04-03-2009, 16:34
La vitesse de sdimentation est le temps ncessaire aux lments cellulaires sanguins (globules blancs, globules rouges et plaquettes) pour sdimenter c'est--dire tomber librement au bas d'une colonne de sang incapable de coaguler (grce l'anticoagulant utilis pour le prlvement).
Elle est exprime en hauteur de cellules sdimentes mesure au bout d'1 heure et de 2 heures ).
C'est un lment d'orientation diagnostique, non spcifique mais simple raliser, concernant le nombre de globules rouges et leur volume, le taux de certaines protines,
http://www.labomoderne.com/documents/imggamme/hematologie_img0096.jpg
donc en peu dire que la vs ou vitesse de sdimentation est demand pour la Recherche d'une infection ou d'un syndrome inflammatoire
parceque toute syndrome inflamatoire produit ce que on l'appelle des proteins d'inflamtion comme le crp et le fibrinogene ses derniers influ sur la vitesse de sdimentation par leur poid
merci

boukada82
04-03-2009, 16:48

glycemie
ure sanguin
acide urique
calcium
creatinine
fer srique
phosphatase alcalin
trigLyceride
cholesterol
alat/asat/sgot/sgpt
bilirubine total et direct
ionogramme
fns
vs
groupage
crp
aslo
fr
fibrinogne
TP
TCK
hiv hbs hcv bw
ECBU
LABSTIX
CHIMIE DES URINE
COPROCULTURE
PARASITOLOGIE
HEMOCULTURE
ECB DE PUS
ANTIBIOGRAMME
TEST RIVALTA
PL OU ETUDE DE LCR
DIVERS

boukada82
04-03-2009, 17:06
MERCI POUR VOS PASSAGE

04-03-2009, 21:42






04-03-2009, 21:45

.

20 ABO Rhsus .

ABO O,AB, B,A Rhsus (Rh+) (Rh-).


b

l'agglutination
.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Groupe_sanguin_ABO.svg
a a
b b

....

boukada82
05-03-2009, 08:20




imanou
05-03-2009, 09:02

les techniques d'analyse microbiologique c a dire ECBU, hemoculture ,copro LCR,pus antibiogramme ...)

boukada82
05-03-2009, 09:07
http://www.talebal3elm.com/vb//image.php?u=2168&dateline=1188590468





boukada82
05-03-2009, 09:12
Examen cytobactriologique des urines (ECBU)
Conditions de prlvement
Recueillir les urines de la premire miction du matin aprs toilette et dsinfection locale avec une solution antiseptique (type Dakin). Les premires gouttes d'urine seront limines et les 20 50 ml suivants seront recueillis dans un pot strile.

Si possible, le prlvement sera fait avant la mise en route d'un traitement antibiotique ; dans le cas contraire signaler le traitement en cours.

Pour raliser un prlvement chez le nourrisson, un collecteur strile pourra tre mis en place (poche strile autocollante) ; ne pas le laisser plus d'une demi-heure.

Chez les sujets ayant une sonde urinaire, le prlvement peut tre fait directement par ponction de la sonde.


Intrt du test

Cette analyse comporte un examen direct de l'urine au microscope et une mise en culture afin de rechercher et d'identifier la prsence de germes. L'ECBU permet de rechercher une infection urinaire (cystite, pylonphrite) et d'identifier le(s) germe(s) en cause. Si un germe est trouv, un antibiogramme peut alors tre ralis (voir ce terme) pour guider le mdecin dans sa prescription d'antibiotique.

Rsultat normal
Examen cytologique : < 10 lments / mm3

Examen bactriologique : culture strile (ou < 103 germes /ml)


Rsultats pathologiques
Examen cytologique : Prsence de leucocytes parfois trs nombreux, altrs

Examen bactriologique : identification d'1 ou plusieurs germes ; quantit > 105/ml

Cystite ou infection urinaire basse Escherichia coli, Proteus, Staphylococcus saprophyticus
Pylonphrite aigu avec le mme type de germe que dans la cystite
Chez l'homme : Cystite souvent + prostatite aigu /chronique ; pididymite aigu (Gonocoque, Chlamydia)
Chez l'enfant jeune, si les infections urinaires sont rcidivantes, rechercher une ventuelle malformation ou un reflux urinaire

boukada82
05-03-2009, 09:34
du cote pratique c'est a dire dans labo
le travail marche comme ca:
1/ la preparation de milieu de culture dans une boite petrie

http://www.plastibellgroup.com/mediasure/im/produits/boite_etanche.jpg

le milieu le plus utilisable est le glose nutritive (gn ) en met 2 ou 3 gouttes sur la surface du milieu et en l'enssemencer par une pipette pasteur ou autre truc prs d'un bec benzen pour que le travaille soit sterille
2/ on met la boite dans une etuve 37c pendant 24 H
3/ aprs 24 h c'est le temp de la lecture
4/ c'est la boite c'est a dire la surface du milieu de culture utiliser est sterille pas de colonie le rsultat et ngatif

si le contraire le rsultat est positif
http://www.prpv.org/var/plain/storage/images/protection_des_cultures/fiches_maladies_et_ravageurs_par_culture/cultures_maraicheres/le_deperissement_bacterien_de_l_oignon/29716-3-fre-FR/le_deperissement_bacterien_de_l_oignon_fichephyto. jpg
5/dans le cas ou le rsultat est positif il faut connu le genre de germe
pour cela il faut utiliser d'autre milieu de culture par exemple le glose chapman pour detecter les stphilococcus aureus
et le glose hktoen pour detecter les E.coli et mme on peut aller jusqu'au galerie classique ou systme API 20 pour la determination exacte du germe responsable de l'infection urinaire

http://www.ars-limburg.de/fileadmin/ars_daten/schulformen/cta/allgemein/api20e-jpg.jpg
6/ et en dernier lieu en arrive a l'tape d'antibiogramme ou en etulise d'autre milieu de culture c'est le glose Mueller Hinton
http://www.geniebio.ac-aix-marseille.fr/biospip/IMG/jpg_antibiogramme_pseudomonas_aeruginosa_sauvage.j pg
la suite ...............

biochimie200
05-03-2009, 09:51
Je veux amliorer mes ides avec vous merci beaucoup

boukada82
05-03-2009, 09:57
L'antibiogramme ne ncessite pas un prlvement particulier puisqu'il est ralis secondairement la culture d'un germe dans un prlvement pour analyse bactriologique (hmoculture, ECBU, coproculture, LCR
Intrt de l'examen

Lorsqu'une bactrie pathogne est identifie dans un prlvement bactriologique, un antibiogramme peut tre ralis. Celui-ci consiste tester un panel d'antibiotiques vis vis de la bactrie isole. Il permettra ainsi de dfinir, pour chaque antibiotique, si la bactrie y est sensible (dans ce cas l'antibiotique est efficace sur le germe), intermdiaire (l'antibiotique n'est efficace que dans certaines conditions, fortes doses) ou rsistante (l'antibiotique est inefficace).

L'antibiogramme apporte une aide trs importante au mdecin pour choisir l'antibiotique prescrire ; il peut ainsi tre amen changer de traitement au vu de ces rsultats.

Rsultats
Seuls certains antibiotiques "reprsentatifs" sont tests ; ils sont choisis en fonction du type de prlvement et du germe en cause. Ils sont rendus, vis vis de la bactrie teste : sensible, intermdiaire ou rsistant.

A partir de ces rsultats, le mdecin peut extrapoler sensible, intermdiaire ou rsistant sur d'autres antibiotiques de la mme famille.

Certains mcanismes particuliers de rsistance aux antibiotiques avec la souche teste peuvent parfois tre mentionns.

biochimie200
05-03-2009, 10:05
Quel sont les produits chimiques utilisant dans le dosage les minraux suivants
Al...........Zn
Et quel est le rle de dosage de l'hmoglobine glycosyl HbcA1 au cours de traitement de diabte. Cest quoi le peptide c ? Quelle est sa relation avec linsuline ?

boukada82
05-03-2009, 10:08
Le principe consiste placer la culture (La dfinition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) de bactries en prsence du ou des antibiotiques et observer les consquences sur le dveloppement et la survie de celle-ci. On peut par exemple placer plusieurs pastilles imbibes d'antibiotiques sur une souche bactrienne dpose dans une bote de Ptri. Il existe trois types d'interprtation selon le diamtre (Dans un cercle ou une sphre, le diamtre est un segment de droite passant par le centre et limit par les points du...) du cercle qui entoure le disque (Le mot disque est employ, aussi bien en gomtrie que dans la vie courante, pour dsigner une forme ronde et...) d'antibiotique : souche ou bactrie (Les bactries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractrises par une absence de noyau...) sensible, intermdiaire ou rsistante.

Ralisation d'un antibiogramme


un antibiogrammeMatriel
une glose Mueller-Hinton en bote de Ptri
disques d'antibiotique (Les antibiotiques (du grec anti : contre, et bios : la vie) sont des substances chimiques qui ont une action...), ou un distributeur permettant la dpose standardise des disques sur la glose.
une souche pure de la bactrie tudier
un rteau ou un couvillon
une pipette de 1 mL
tube hmolyse
pipette pasteur
talon de Mac Farland n0.5 (1.5*10? UFC/mL)
Eau (Leau (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogne, hydroxyde d'hydrogne ou acide hydroxyque) est un...) physiologique strile

&Eacute;tapes
Ralisation d'une suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension dsigne une dispersion de particule. En...)
deux solutions possibles:

soit vous disposez d'un bouillon de culture vieux de 24 h (phase stationnaire) vous pouvez l'utiliser de la manire suivante:
◦pour les gram-positif, effectuer une dilution au 1/500;
◦pour les gram-ngatif, effectuer une dilution au 1/5000.
soit vous disposez de colonies pures sur un milieu de culture, dans ce cas :
◦mettre strilement de l'eau physiologique dans un tube hmolyse;
◦prlever les colonies pures et les mettre en suspension jusqu' obtenir la mme opacit que l'talon Mac Farland 0.5;
◦si la suspension est trop trouble, ajuster l'opacit en ajoutant de l'eau physiologique.
Prparation de la glose
prendre la glose de Mueller-Hinton, vrifier l'absence d'eau la surface ; si il y en a, laisser scher;
annoter o seront positionns les disques d'antibiotiques sur le fond de la bote (Il faut les loigner de 1 cm du bord minimum);
(conseil : diviser la bote autant de fois (maximum 5 pour une bote de 10 cm, ou 12 pour une bote de 15 cm) que vous avez d'antibiotiques, ou utiliser un patron);
ensemencer la glose par 1 mL de suspension;
taler le volume (En physique, le volume d'un objet mesure l'extension dans l'espace qu'il possde dans les trois...) avec le rteau du centre vers les bords;
ou tremper l'couvillon dans la suspension, enlever l'excs d'inoculum par pression (La pression est la force exerce sur une surface donne.) sur les bords du tube, couvillonner rgulirement la glose en tournant la plaque de 60 jusqu' ensemencement de la totalit de la surface;
laisser scher de 3 5 minutes ( Forme premire d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. ...);
dposer les disques d'antibiotiques;
incuber 16 18 h, 35C (au maximum 24 h).
Lecture des rsultats
Mesurer les diamtres des auroles (zones d'inhibition de croissance de la souche microbienne).
Pour chaque souche microbienne, la sensibilit ou la rsistance un antibiotique est diffrente. Elle fait appel aux notions de concentration critique infrieure (c) et de concentration critique suprieure (C).

c : dose minimale d'antibiotique qu'un malade peut recevoir sans dangers et qui fait effet sur la souche bactrienne.
C : dose maximale d'antibiotique qu'un malade peut recevoir sans dangers et qui fait effet sur la souche bactrienne.
Pharmacocintique : chez quelqu'un correctement trait par un antibiotique, la concentration d'antibiotique dans l'organisme est suppose osciller entre la concentration critique infrieure et suprieure.

Ces donnes (Dans les technologies de l'information (TI), une donne est une description lmentaire, souvent code, d'une chose,...) sont disponibles sur des abaques.

Pour chaque couple bactrie-antibiotique, on dtermine une concentration minima inhibitrice (ou concentration minimale inhibitrice, ou CMI). La CMI est la plus petite concentration d'antibiotique qui inhibe toute croissance visible. En comparant la CMI aux concentrations critiques, on dtermine la sensibilit ou la rsistance de la bactrie l'antibiotique.

la bactrie est sensible l'antibiotique quand la CMI est infrieure la concentration critique infrieure. Concrtement, ceci signifie qu'il suffit d'une faible concentration d'antibiotique pour tuer les bactries et que cette dose ncessaire est encore plus faible que la plus faible des doses qu'on peut administrer chez l'homme. Donc en clair, si on traite quelqu'un avec l'antibiotique, la concentration de celui-ci dans l'organisme sera toujours suffisante pour tuer les bactries.
la bactrie est rsistante l'antibiotique quand la CMI est suprieure la concentration critique suprieure. Concrtement, la dose ncessaire pour tuer les bactries est bien trop leve pour tre supporte chez l'homme sans effets secondaires importants. Cet antibiotique ne peut pas tre utilis pour traiter une infection.
la bactrie est intermdiaire l'antibiotique quand la CMI est comprise entre les deux concentrations critiques. En pratique, a correspond une situation o la concentration est tantt suffisante pour tuer les bactries, tantt insuffisante. Il faut considrer que la bactrie sera rsistante in vivo et il ne faut pas utiliser cet antibiotique.
Lecture critique de l'antibiogramme
Un antibiogramme doit s'interprter dans la mesure o les rsultats in vitro ne sont pas toujours reproductibles in vivo. Par exemple, si un Staphylococcus aureus (Staphylocoque dor) est rsistant l'oxacilline (anciennement mticilline), il faut le considrer rsistant toutes les bta-lactamines (toutes les pnicillines et toutes les cphalosporines deviennent inutilisables). On appelle une telle bactrie un SARM (Staphylococcus aureus rsistant la mticilline, MRSA en anglais).

L'utilisation de l'antibiogramme au quotidien
L'antibiogramme est un outil (Un outil est un objet finalis utilis par un tre vivant dans le but d'augmenter son efficacit naturelle dans...) valid par un biologiste mdical qui permet un mdecin de choisir le bon antibiotique, ou l'association d'antibiotiques permettant de traiter efficacement un patient. Cependant, la plupart du temps (Le temps est un concept dvelopp pour reprsenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais fig, les...), il n'est pas ncessaire car beaucoup d'infections sont traites efficacement de faon probabiliste. On fait une hypothse sur l'antibiotique et la bactrie traiter en fonction du lieu de l'infection (amygdale, abdomen, poumon...) car ce sont souvent les mmes espces qu'on trouve au mme endroit. Un antibiogramme est fait dans le cas d'infections graves (choc septiques, infections nosocomiales...) o lorsque les antibiotiques choisis en probabiliste ne fonctionnent pas. Cette attitude aboutit l'utilisation rpte des mmes antibiotiques, et contribue l'mergence de souches rsistantes.

Du prlvement l'antibiogramme
On recueille les bactries :

dans le sang. Elles sont ensuite mises en culture (hmoculture),
dans les urines,
dans les selles, les excrments,
dans les crachats, les lavages broncho-alvolaires (on lave l'eau les bronches pendant une fibroscopie et on analyse ce liquide (La phase liquide est un tat de la matire.) de lavage),
dans le liquide cphalo-rachidien, dans lequel baigne le cerveau, le tronc (Un tronc peut tre :) crbral, le cervelet (Sur le plan anatomique le cervelet se compose de trois parties, le vermis (ou lobe moyen du cervelet) et deux lobes...) et la moelle pinire,
...
Les bactries sont mises en culture et ensuite identifies (on dtermine si c'est un Staphylocoque, un Streptocoque etc.) Ensuite, c'est le biologiste qui dcide s'il est ncessaire de raliser un antibiogramme.

La ralisation pratique de l'antibiogramme
L'antibiogramme est souvent automatis. Les bactries sont dposes en suspension (dans un liquide) dans un rcipient, puis la machine aspire ce liquide et le dpose sur une carte (format carte de crdit) dans laquelle il y a de petites zones correspondant chaque antibiotique. La machine lit ensuite cette carte et donne automatiquement les rsultats (sensible, intermdiaire, rsistant).
Parfois, on peut refaire un antibiogramme pour certains antibiotiques choisis par le biologiste. Soit on ralise la procdure dcrire en 1. Soit on utilise d'autres techniques plus onreuses, mais plus simples comme le E-test. On ensemence une bote de Ptri, puis on dpose une bande E-test qui comprend un gradient d'antibiotique croissant d'une extrmit l'autre (pas d'antibiotique gauche, concentration maximale droite) et ces concentrations d'antibiotiques sont crites directement sur cette bande. On met en incubation (L'incubation est la priode pendant laquelle les ovules sont couvs, de manire les maintenir au chaud et permettre...) la bote et on lit la CMI l'intersection du disque d'inhibition avec la bande.

Interprtation de l'antibiogramme
L'antibiogramme n'est pas rendu tel quel. Une interprtation des donnes brutes est ncessaire.
Les rsistances des bactries ne s'expriment pas toujours. Il est donc important de connatre les rsistances naturelles.
Certaines rsistances sont htrognes et ne vont toucher qu'une partie des souches. Dans ce cas, il est parfois ncessaire de travailler dans des conditions qui favorisent l'expression de la rsistance.
L'tude des mcanismes de rsistance permet d'tablir des profils de rsistance.
L'antibiogramme est galement un bon outil d'orientation (Au sens littral, l'orientation dsigne ou matrialise la direction de l'Orient (lever du soleil l'quinoxe) et des...) pour certaines souches difficiles identifier.

biochimie200
05-03-2009, 10:16
merci merci merci merci merrrrrrcccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc cccccciiiiiiiiiiiiiiiii
beaucoup
pour ces information
http://img137.imageshack.us/img137/4600/3645p146980is9.jpg

boukada82
05-03-2009, 10:19
Peptide C = peptide de connexion
Le peptide C fait partie du prcurseur de l'insuline, la pr-pro-insuline qui donne maturit la pro-insuline puis l'insuline + le peptide C. Le dosage du peptide C reflte le potentiel du pancras secrter l'insuline; Il permet d'avoir une estimation du taux d'insuline endogne(c'est--dire produite par l'organisme), mme lors de l'administration d'insuline exogne (injections d'insuline) ou en cas de prsence d'anticorps anti-insuline qui gnent le dosage de celle-ci.
A jeun : 0.12 - 1.25 nmol / l soit : 0.4 - 4 g /l
Aprs stimulation glucose (HPO) : Aprs 1 heure, taux multipli par 2 ou 3 par rapport au taux basal. Pic de scrtion retard par rapport celui de l'insuline et retour plus lent au taux basal.

Diabte insulino-dpendant (type I) :
taux de base diminu ; n'augmente pas aprs stimulation.

Diabte non insulino-dpendant (type II) :
Si le taux de base est bas et que la stimulation (par glucagon) est inefficace, il faut envisager le passage l'insulinothrapie. Si le taux est lev et hyperstimulable, cela voque une rsistance priphrique l'insuline.

Insulinomes :
Taux de base lev et non rgul aprs injection d'insuline.

boukada82
05-03-2009, 10:21
Hmoglobine glycosyle ou glyque (HbA1C)

Le dosage de l'hmoglobine glyque permet la surveillance de l'quilibre glycmique chez les diabtiques ; elle permet d'valuer l'efficacit des traitements anti-diabtiques des 2 mois prcdant le dosage.

Augmentation :
L'hmoglobine glyque sera d'autant plus leve que les priodes d'hyperglycmie auront t frquentes dans les 120 jours prcdant le dosage.
En cas d'insuffisance rnale, le taux est souvent surestim.

Diminution :
Hypoglycmies nocturnes prolonges et passes inaperues
Hmorragie ou hmolyse
http://www.diabetenet.com/files/diabete/graf/hba1c.jpg

biochimie200
05-03-2009, 10:31
merci beaucoup

boukada82
05-03-2009, 10:31
Quel sont les produits chimiques utilisant dans le dosage les minraux suivants
Al.



boukada82
05-03-2009, 10:37

05-03-2009, 11:19
compte rendu initiation au labo de microbiologie dfinition et dscription de laboratoire

boukada82
05-03-2009, 12:54



05-03-2009, 14:04
laboratoire

boukada82
05-03-2009, 15:54
[


boukada82
05-03-2009, 16:24
pdf 4
http://www.khyalat.com/up/files/4407.gif

boukada82
05-03-2009, 17:51
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b2/Api20e.jpgLes galeries Api utilisent plusieurs types de tests : tude de la fermentation de divers glucides, auxanogramme, recherche directe d'un enzyme. Chaque tubule contient un substrat diffrent sur lequel le micro-organisme considr va ragir. Ils sont remplis d'une suspension bactrienne calibre (de densit diffrente selon la galerie). Pour les substrats dont le sigle est encadr, la cupule doit aussi tre remplie de manire crer un mnisque. Pour les substrats dont le sigle est soulign, la cupule doit tre remplie d'huile de paraffine soit pour crer l'anarobiose (absence d'oxygne), soit pour maintenir en solution les ions volatils produits par la raction et ainsi assurer le virage de l'indicateur color de pH.. Les creux du support de la galerie doivent tre remplis d'eau pour former une chambre humide, puis la galerie est pose dans le support et le couvercle par dessus. L'ensemble est incub une temprature adapt pendant 24 48h.

Aprs addition des ractifs ncessaires la rvlation de diffrents tests, la galerie est lue conformment aux indications du fabricant et code. Pour cela, les tests sont groups par trois successivement de gauche droite, les derniers triplets pouvant inclure des caractres bactriens comme la morphologie, le Gram, la mobilit, l'oxydase, la catalase, etc. qui ne sont tudis dans la galerie mais qui sont indispensables son interprtation. Les tests ngatifs sont toujours cods 0 alors que le code affect aux tests positifs varie selon la position du test dans le triplet : 1 pour le premier test, 2 pour le second, 4 pour le troisime. Les 3 rsultats du triplet sont additionns (il existe seulement huit possibilits pour la somme d'un triplet : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7). Les sommes de chaque triplet lues de gauche droite forment un code d'au moins 7 chiffres qui correspond au profil biochimique du micro-organisme tudi. La comparaison de ce code ceux rfrencs dans la base de donnes gre par Biomrieux permet en gnral d'identifier ce micro-organisme. Si le code numrique obtenu ne figure pas dans cette base de donnes, il peut s'agir d'un profil ou d'un micro-organisme non rfrenc, mais la cause la plus frquente reste un problme technique (inoculum non respect, paraffine oublie, ractifs prims, etc.).

http://georges.dolisi.free.fr/Schemas/Microbio/api_20_e1.gif

smplus
05-03-2009, 19:34

MI% PCT , VPM, et CLDP .
.

boukada82
06-03-2009, 08:32
La numration-formule sanguine (NFS)

La numration-formule sanguine (NFS) ou hmogramme permet de mesurer le nombre d'lments de chacune des trois catgories de cellules sanguines que sont les globules rouges (hmaties), les globules blancs (leucocytes) et les plaquettes.

La numration globulaire consiste compter le nombre de globules de chaque catgorie, et la formule leucocytaire rpartir les globules blancs en diffrentes classes en fonction de leurs caractristiques. Le tableau ci-dessous indique les valeurs considres comme normales.

La numration-formule fournit d'autres indications sur les globules rouges :


VGM (Volume Globulaire Moyen) : 86 90 microns cube (3 );

CCMH (Concentration Corpusculaire Moyenne en Hmoglobine) : 32 36 grammes pour 100 millilitres ;

TCMH (Teneur Corpusculaire Moyenne en Hmoglobine) : de 27 32 p/g ;

Hmoglobine : 11,5 17,2 g pour 100 ml ;

Hmatocrite : 37 54%. C'est le rapport entre volume occup par les globules rouges et volume sanguin total.Ces diffrentes informations seront utiles, par exemple, pour diagnostiquer une anmie. Le tableau ci-dessus indique les valeurs de ces paramtres considres comme normales chez l'homme, la femme et l'enfant.

Ces examens apportent des informations fondamentales, et ils sont demands systmatiquement lors d'un bilan, en particulier lorsque l'on suspecte une anmie (baisse des globules rouges) ou une infection. Les rsultats varient galement en fonction de nombreux lments : tabagisme, thylisme, menstruation, mnopause, prise de mdicaments.
on peut calculer ses parametres pa les formules suivants:

VGM α Hmatocrite / &Eacute;rythrocyte : donne le volume moyen d'un rythrocyte (suprieur 95 fl rvle donc un problme macrocytaire, infrieur 85 fl rvle un problme microcytaire, au del de 120 fL il rvle un problme mgalocytaire)
CCMH α Hmoglobine / Hmatocrite : donne la concentration d'hmoglobine dans les rythrocytes en moyenne (une valeur suprieure 360 marque une erreur de mesure, car inadapt la vie de l'rythrocyte)
TCMH α Hmoglobine / &Eacute;rythrocyte : donne la masse moyenne d'hmoglobine dans un rythrocyte
Le dfaut de rticulocytes signe une anmie argnrative, tant donn que les rticulocytes sont des globules rouges venant d'tre synthtiss.

voici une mage par un microscope electronique dune globule rouge a gauche + plaquette au centr et une globule blanc a droite
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/24/Red_White_Blood_cells.jpg

boukada82
06-03-2009, 08:41
interprtation des rsultat de FNS ou NFS
Affections susceptibles d'augmenter le taux des lments figurs (liste non exhaustive) :
L'hmoglobine est susceptible d'augmenter en cas d'hmoconcentration ou de polyglobulies. L'hmoconcentration correspond une concentration du sang se caractrisant par une lvation de son poids rel associe une augmentation de sa viscosit due une concentration plus leve que la normale. La polyglobulie dfinit un nombre de globules rouges trs au-dessus de la moyenne.
Les polynuclaires neutrophiles sont augments en cas d'infection bactrienne, de tabagisme, d'inflammation, de prise mdicamenteuse, d'hmopathie (maladie sanguine).
Les polynuclaires osinophiles sont augments en cas d'allergie et de parasitose.
Les lymphocytes sont augments en cas d'infection virale, d'infection bactrienne comme la coqueluche ou d'hmopathie (maladie sanguine).
Les monocytes sont augments en cas d'inflammation et d'hmopathie.
Les plaquettes sont augmentes en prsence d'un tat inflammatoire, aprs splnectomie (ablation de la rate), en cas de stimulation de la moelle osseuse.
Affections susceptibles de diminuer le taux des lments figurs (liste non exhaustive) :

L'hmoglobine est susceptible de diminuer en cas d'hmorragie, d'hmolyse (destruction des globules rouges), d'atteinte de la moelle osseuse.
Le nombre des polynuclaires neutrophiles est susceptible de diminuer naturellement chez certains individus, en particulier ceux appartenant certaines ethnies africaines, en cas d'infection virale, de toxicit lie la prise d'un mdicament, et en cas d'hmopathie.
Le nombre des lymphocytes est susceptible de diminuer en cas des dficits immunitaires (diminution des capacits de dfense de l'organisme).
Le nombre des plaquettes est susceptible de diminuer en cas d'atteinte de la moelle osseuse, de maladies immunologiques et de toxicit lie la prise d'un mdicament

boukada82
06-03-2009, 15:50


Taux de prothrombine - Temps de Quick
et INR =International Normalised Ratio


Prlvement de sang veineux (en gnral au pli du coude) sur un tube contenant un anticoagulant. Le prlvement doit tre ralis en vitant la pose d'un garrot trop prolonge.

Indiquer s'il y a une prise de mdicaments anticoagulants (type anti-vitamine K = AVK) et si oui, la dose et l'heure de la prise (par rapport l'heure du prlvement).
Publicit

Intrt du dosage

Le temps de Quick est le temps ncessaire la coagulation du plasma trait dans certaines conditions. Cela permet d'explorer les facteurs de la coagulation dits vitamine K dpendants. Il est possible de convertir ce temps en taux de prothrombine par rapport un plasma tmoin dfinit 100 % (ou pourcentage d'activit prothrombinique globale). Le rsultat peut galement tre exprim en INR en rapportant le temps du malade sur celui du tmoin (dans des conditions bien dfinies). Ce dosage est frquemment utilis pour la surveillance thrapeutique des patients traits par anti-vitamine K.
Valeurs normales

Taux de prothrombine : 70 - 100 % INR = 1

Patient trait par anti-vitamine K : la zone d'efficacit thrapeutique (qu'il faut atteindre et maintenir) est dfinie par rapport au risque thrombo-embolique :




TP (%)


INR

Prvention des thromboses veineuses


30 - 40


2 - 3

Phlbite ou embolie en volution


25 - 35


2 - 4

Prvention des thromboses rcidivantes


25 - 35


2 - 4

Prvention des thromboses artrielles


20 - 30


3 - 4.5

Prophylaxie opratoire


30 - 40


2 - 3

Patient porteur de prothse cardiaque


20 - 30


3 - 4.5

Variations pathologiques

Allongement du temps de Quick = Baisse du taux de prothrombine = augmentation de l'INR :

* Maladie hmorragique du nouveau-n
* Insuffisance hpatique : hpatites, cirrhoses, ictres
* Dficit en vitamine K par malabsorption
* Coagulation intra-vasculaire dissmine
* Fibrinolyse
* Dficit isol, congnital, en l'un des facteurs du complexe prothrombinique
* Prsence d'un anti-coagulant circulant

Mdicaments pouvant interfrer dans le dosage

Augmentation de l'effet des AVK (entranant des INR trop levs par rapport ceux souhaits) : antibiotiques, nortryptiline, phnylbutazone, aspirine, allopurinol, thyroxine.

Diminution de l'action des AVK (entranant des INR trop bas par rapport ceux souhaits) : barbituriques, gluthtimide, oestrognes

De nombreux autres facteurs, en particulier alimentaires, peuvent modifier l'INR, d'o la ncessit d'une surveillance rgulire des patients sous AVK afin d'adapter les posologies aux INR dtermins.

sof16
08-03-2009, 22:38
:
ǿ

smplus
09-03-2009, 00:29
.

boukada82
10-03-2009, 13:45


boukada82
12-03-2009, 23:19

boukada82
14-03-2009, 13:08

boukada82
14-03-2009, 14:15

boukada82
15-03-2009, 12:40




:

(1) ( Uree sanguin) :

.

( NH3) .



50% .


20 - 40 / 100 ( 3.5 - 7 / )


:

:















:

:

Hepatic Coma

Hemodialyse .

Malnutrition



(2) Creatinine :

Phosphocreatine 24 .

0.5 - 1.5 100 ( 60 - 123 / )


:

-
-

0.5 / 100 .


( ) ( ) Uric Acid

Purine Adinine Guanine.

ѡ .

3 - 7 100 ( 0.18 - 0.53 / )
2 - 6 ( 0.15 - 0.45 / ) .



80 % .

300 - 700 / 24 ( 2.1 - 3.6 / 24 )

( ) ( ) 24 .

:

- Gout
- Pre - Eclampsia &Eclampsia
- Leukaemia
-
-
- Glycogen Storage Disease - Type 1
-
- Alcoholism

:

-
- Allpurinol Probenicid .


boukada82
18-03-2009, 17:40

boukada82
21-03-2009, 15:52
Hepatitis C

( )

http://complex.upf.es/~josep/hcv.jpg

ӡ .
. ( ). . RNA RNA ɡ .

:

Anti-HCV tests
HCV . . ɡ "" "." ߡ " ݡ " HCV . ( ) 2003 .

HCV RIBA test
" HCV RIBA . HCV HCV RIBA RIBA . ʡ RIBA . HCV RIBA .

HCV-RNA test
" HCV-RNA HCV. HCV . HCV-RNA "" "" HCV-RNA ߡ "" " ". .

Viral Load or Quantitative HCV tests
" HCV RNA . ( 3 ) 99 % () ( 4-12 ) . RNA ɡ HCV-RNA .

Viral genotyping
"Genotyping ( ) . 6 (genotype 1) genotypes 2 3 (48 ڡ 24 genotype 2 3). Genotyping .
* ɺ 2 % 75-85 % . :

-
- / 1992 *
- 1987
-
-
- ơ needlesticks , sharps mucosal
-

1990 HCV . HCV 1 .

HCV HCV RIBA " ." . genotyping HCV RIBA .

.

RIBA RIBA HCV.

( ) HCV-RNA HCV

boukada82
23-03-2009, 22:05

24-03-2009, 00:38


boukada82
24-03-2009, 07:23

biologiste
24-03-2009, 10:21

biologiste
24-03-2009, 10:23
.

boukada82
24-03-2009, 14:50

boukada82
27-03-2009, 14:50
Fer
Conditions de prlvement

Prlvement de sang veineux (en gnral au pli du coude), avec garrot enlev le plus rapidement possible.
Le tube de prlvement peut ventuellement contenir un anticoagulant.
Le prlvement sera ralis de prfrence le matin mais il n'est pas indispensable d'tre jeun.
Indiquer d'ventuels traitements en cours.
Intrt du dosage

Le fer est un lment qui intervient dans la composition de l'hmoglobine (pigment du sang) et dans de nombreuses ractions mtaboliques. Une diminution de la concentration en fer est recherche lorsque l'on suspecte une anmie ferriprive (on parle de carence martiale) ou une anmie inflammatoire.
Valeurs normales
Homme : 10 - 30 mol /l soit 60 - 170 g / 100 ml
Femme : 9 - 28 mol /l soit 50 - 160 g / 100 ml
Nouveau-n : 20 - 35 mol /l soit 110 - 200 g / 100 ml
Variations pathologiques

* Diminution :
Carences d'apports : prmaturs, malnutrition Malabsorptions , gastrectomies
Augmentation des besoins : grossesses rptes, allaitement
Pertes sous forme d'hmorragies : menstruations abondantes, ulcre gastro-intestinal, cancer intestinal, gastrique, colique, utrin, hmorrodes, hmorragies intra-viscrales, hernie hiatale, ankylostomiase (parasitose)
Syndrome inflammatoire (rhumatismal, infectieux, affections malignes)

* Augmentation :
Hmochromatose primitive(rare) : maladie hrditaire avec absorption intestinale du fer augmente
Hmochromatose secondaire par excs d'apport de fer : transfusions rptes
Alcoolisme, cirrhose hpatique, cytolyse hpatique
Thalassmies
Anmie de Biermer
Anmie sidroblastique
Anmie dite rfractaire
saturnisme

biologiste
27-03-2009, 19:37
.

boukada82
28-03-2009, 21:36


fatimaz
28-03-2009, 22:48


ca153

fatimaz
28-03-2009, 22:49

boukada82
29-03-2009, 08:19

:
߿ .
.

boukada82
29-03-2009, 08:19

:
߿ .
.

boukada82
30-03-2009, 08:29

ca15-3

fns



CA 15-3 = Cancer Antigen 15-3

Conditions de prlvement

Prlvement de sang veineux (en gnral au pli du coude).
Pas de conditions particulires respecter.

Intrt du dosage

Le CA 15-3 est une protine associe aux tumeurs mammaires. Son dosage prsente un intrt dans le diagnostic de cancer du sein (en association l'ACE) et surtout dans le suivi du traitement et le dpistage prcoce des mtastases.

Valeurs normales

< 30 U /ml

Variations pathologiques :

* Augmentation :
Cancer du sein et mtastases des cancers du sein
Cancer du poumon
Cancer de l'ovaire
Pathologies bnignes du foie, du sein, des poumons, des ovaires

biochimiste-19
02-04-2009, 17:17
. .

boukada82
02-04-2009, 19:27

03-04-2009, 15:21

03-04-2009, 15:26
....

boukada82
04-04-2009, 14:02
Examen cytobactriologique des urines (ECBU)
Conditions de prlvement
Recueillir les urines de la premire miction du matin aprs toilette et dsinfection locale avec une solution antiseptique (type Dakin). Les premires gouttes d'urine seront limines et les 20 50 ml suivants seront recueillis dans un pot strile.

Si possible, le prlvement sera fait avant la mise en route d'un traitement antibiotique ; dans le cas contraire signaler le traitement en cours.

Noter le nom et le prnom sur le flacon et le garder au frais avant de l'amener au laboratoire.

Pour raliser un prlvement chez le nourrisson, un collecteur strile pourra tre mis en place (poche strile autocollante) ; ne pas le laisser plus d'une demi-heure.

Chez les sujets ayant une sonde urinaire, le prlvement peut tre fait directement par ponction de la sonde.

Intrt du test

Cette analyse comporte un examen direct de l'urine au microscope et une mise en culture afin de rechercher et d'identifier la prsence de germes. L'ECBU permet de rechercher une infection urinaire (cystite, pylonphrite) et d'identifier le(s) germe(s) en cause. Si un germe est trouv, un antibiogramme peut alors tre ralis (voir ce terme) pour guider le mdecin dans sa prescription d'antibiotique.


Rsultat normal
Examen cytologique : < 10 lments / mm3

Examen bactriologique : culture strile (ou < 103 germes /ml)


Rsultats pathologiques
Examen cytologique : Prsence de leucocytes parfois trs nombreux, altrs

Examen bactriologique : identification d'1 ou plusieurs germes ; quantit > 105/ml

Cystite ou infection urinaire basse Escherichia coli, Proteus, Staphylococcus saprophyticus
Pylonphrite aigu avec le mme type de germe que dans la cystite
Chez l'homme : Cystite souvent + prostatite aigu /chronique ; pididymite aigu (Gonocoque, Chlamydia)
Chez l'enfant jeune, si les infections urinaires sont rcidivantes, rechercher une ventuelle malformation ou un reflux urinaire

boukada82
04-04-2009, 14:11
:

La TSH

La TSH est une hormone produite par l'ante-hypophyse sous l'influence de diffrents facteurs. Elle agit sur la thyrode principalement en stimulant la scrtion des hormones thyrodiennes. Son dosage par des mthodes ultrasensibles (TSH-US), associ celui des hormones T3 et T4, permet d'tudier les hyper et hypothyrodies. Cela permet de dpister des TSH trs basses, et vite la ralisation de tests de stimulation. Ce dosage permet galement de suivre le traitement des dysthyrodies (en particulier des hyperthyrodies).

D'autre part, son taux est trs lev 30 minutes aprs la naissance puis redescend dans les 5 premiers jours de la vie. Cela permet le dpistage systmatique chez les nouveau-ns de l'hypothyrodie congnitale (Test de Guthrie).

Valeurs normales
0.15 - 4.9 mU arb /l
Variations pathologiques
Diminution : (TSH < 0.1 mU /l)
Hyperthyrodie (avec FT3 et FT4 + )
Hyperthyrodie infraclinique ou traitement dbutant (avec FT3 et FT4 normales)
Gotre euthyrodien, dpression endogne, dbut de grossesse Insuffisance hypophysaire (FT3 et FT4 - )

Augmentation : (TSH > 5 mU /l)
Hypothyrodie primitive = insuffisance de la glande thyrode, avec taux de FT3 et FT4 -. Hypothyrodie infraclinique ou traitement dbutant (avec FT3 et FT4 normales)
Tumeur de l'ante-hypophyse (avec FT3 et FT4 + ) ou insensibilit de l'hypophyse aux hormones thyrodiennes ou adnome thyrotrope
Mdicaments pouvant interfrer dans le dosage
Corticodes, srotoninergiques, dopaminergiques, opiacs, somatostatine, somatotrophine, mtoclopramide, sulpiride, noradrnaline.

La thyroglobuline

La thyroglobuline est une protine produite par la glande thyrode. Son role est de capter les iodures (I-) pour permettre ensuite la fabrication des hormones thyrodiennes T3 et T4. Elle reflte l'tat de fonctionnement de la thyrode et permet le suivi des tumeurs opres.

Il faudra rechercher la prsence d'anticorps anti-thyroglobuline (assez frquents) car ils peuvent interfrer dans le dosage.

Valeurs normales
5 - 25 g /l
Variations pathologiques
Diminution :
Athyrose congnitale
Hyperthyrodie iatrogne lie la prise de certains mdicaments iods
Augmentation :
Hyperplasie de la thyrode (gotre)
Thyrodites subaigus
Maladie de BasedowCancer thyrodienRcidive de cancer trait ou mtastases


La T4

La T4 reprsente 80% des hormones produites par la glande thyrode ; l'autre hormone produite est la T3 (tri-iodothyronine) ; une partie de la T4 se transforme en T3. Seule la fraction libre (appele FT4, qui peut tre dose spcifiquement), est active. Le dosage de ces hormones permet l'exploration des hypo et hyperthyrodies.

Valeurs normales
T4 totale : taux trs levs chez le nouveau-n,
qui diminuent progressivement

< 1 semaine : 120 - 210 nmol /l soit : 93 - 163 g /l
7 jours 5 mois : 110 - 180 nmol /l soit : 86 - 140 g /l
6 mois 4 ans : 100 - 160 nmol /l soit : 78 - 125 g /l
5 - 20 ans: 90 - 150 nmol /l soit : 70 - 117 g /l
20 - 65 ans : 80 - 140 nmol /l soit : 62 - 110 g /l
> 65 ans : 70 - 130 nmol /l soit : 54 - 100 g /l
T4 libre (FT4) : 8.6 - 25 pmol /l soit : 6.7 - 20 ng /l

Variations pathologiques
Diminution :
Hypothyrodies
Carences en iodeAtteinte grave extra-thyrodienne (diminue FT4)
Diminution de la TBG (voir ce terme)
Augmentation :
HyperthyrodieSurcharge iodeAnticorps anti-T4 sans hyperthyrodie (augmente FT4
)Augmentation de la TBG (voir ce terme)
Mdicaments pouvant interfrer dans le dosage
Traitement par la thyroxine, amiodarone, oestro-progestatifs, hparine, corticodes, anti-inflammatoires non strodiens, salicyls, hydantones, barbituriques

La T3
La T3 fait partie, comme la T4 (thyroxine) des hormones produites par la glande thyrode ; une partie de la T4 se transforme en T3. Seule la fraction libre (appele FT3, qui peut tre dose spcifiquement), est active. Le dosage de ces hormones permet l'exploration des hypo et hyperthyrodies.

Valeurs normales
T3 totale : 1.07 - 3.37 nmol /l soit : 0.7 - 2.2 g /l
diminue avec l'ge
fraction libre (FT3) : 3 - 8.5 pmol /l soit : 2 - 5.6 ng /l
Variations pathologiques
Diminution :
Hypothyrodies : T3 diminue moins vite que T4
Syndrome de basse T3 : personnes ges, pathologies hpatiques ou rnales graves

Augmentation :
Hyperthyrodie Adnome T3 (seule T3 est augmente)
Prsence d'anticorps anti-T3 sans hyperthyrodie
Mdicaments pouvant interfrer dans le dosage
Traitement par la thyroxine, amiodarone, oestro-progestatifs, corticodes, anti-inflammatoires non strodiens, salicyls, hydantones, barbituriques

MERI
04-04-2009, 14:32

boukada82
05-04-2009, 01:26
Lorsquune grossesse est diagnostique, certaines analyses sont obligatoires ds le dbut:
- recherche du groupe sanguin,
- recherche du groupe rhsus,
- recherche du groupe kell.

Des srologies sont rechercher galement:
- srologie de la syphilis,
- srologie de la rubole,
- srologie de la toxoplasmose,
- la srologie HIV (sida) est fort souhaitable,
- la recherche danticorps irrguliers, surtout partir de la deuxime grossesse, en particulier chez les femmes rhsus ngatif,
- 6 mois une srologie HIB (hpatite B ) et une numration formule sanguine.

En cas de srologie ngative de la toxoplasmose, cette srologie sera pratiquer tous les mois jusqu laccouchement.

En cas de prsence danticorps irrguliers (en gnral en rapport avec une grossesse antrieure chez les mres rhsus ngatif), ce dosage devra tre rpt rgulirement tout au long de la grossesse.

Le test de grossesse au dbut nest pas indispensable, le mdecin peut faire le diagnostic clinique aprs quelques semaines dAMENORRHEE .

Par contre, dans certains cas le dosage de lHCG est indispensable (voir GROSSESSE DIAGNOSTIC IMMUNOLOGIQUE ) .

D'autre part, aucune surveillance biologique systmatique pour une grossesse normale ne doit tre faite en dehors des examens obligatoires (recommandation et rfrence mdicale ANDEM 1996) .

Bien entendu chaque cas tant particulier, c'est au mdecin de dcider ce qui doit tre fait car, de toutes faons, sa responsabilit personnelle reste totale.

Un ECBU de contrle sera demand si l'examen par bandelette urinaire est positif (protinurie, nitriturie, leucocyturie, hmaturie) .

Une analyse d'urine la recherche d'albumine et de sucre sera pratique tous les mois durant la priode gestationnelle.

Le dpistage de l'hpatite C doit tre rserv aux sujets risques (voir HEPATITE C SUJETS A RISQUES ) .

Le dpistage du portage vaginal des streptocoques du groupe B sera fait seulement en cas d'infection urognitale, de rupture prmature des membranes, de menace d'accouchement prmatur, de fivre maternelle avec suspicion de chorio-amniotite, d'antcdent d'infection no-natale.

Il faut valuer:
1- les modalits de dpistage d'un diabte gestationnel,
2- l'intrt, les modalits et les consquences du dpistage des infections cytomgalovirus,
3- le bien-fond du bilan de l'hmostase (coagulation) en fin de grossesse.

boukada82
05-04-2009, 01:40
:
fns
: rhsus rhsus
ure sanguine
srologie de syphylis et srologie de toxoplasmose et rubiole

...............

.

boukada82
09-04-2009, 17:58


boukada82
09-04-2009, 17:59


10-04-2009, 16:42

boukada82 .


.

boukada82
11-04-2009, 22:18


boukada82
11-04-2009, 22:20


12-04-2009, 17:09

ʿ

Microbiologie ou biochimie et quel est la difrence entre eux?

boukada82
12-04-2009, 19:10
je demande de tous les membres de ce forum de poser des questions concerne le domaine des analyses mdicaux
et si quelqu'un veut avoir des conseils hors ce sujet la je suis heureux de me poser la question au prive

et merci pour tous

14-04-2009, 20:31

boukada82
15-04-2009, 00:17

boukada82
22-04-2009, 15:31

cumulusnimbus
22-04-2009, 16:10

Merynoss
22-04-2009, 17:14
...

alia der
22-04-2009, 21:28
ure sanguin

fatimaz
23-04-2009, 14:41
merci akhi twalat bah rodit basah notre fois merciiiiiiiiiiiiii

boukada82
23-04-2009, 18:51
ure sanguin


http://etudiantdz.com/vb/f5/t14595-5.html

boukada82
23-04-2009, 19:18
...


, ɡ ա .
.

23-04-2009, 22:28


A B O

boukada82
24-04-2009, 00:12


A B O



24-04-2009, 00:18


boukada82
27-04-2009, 15:11

27-04-2009, 15:27

:):p

boukada82
27-04-2009, 19:16

alia der
27-04-2009, 20:17
........................
ure sanguin

27-04-2009, 23:23




A B

A B AO et BO
A B AB O

AA BB
AB

AB O O OO

27-04-2009, 23:36

boukada

boukada82
28-04-2009, 07:56
........................
ure sanguin



http://etudiantdz.com/vb/f5/t14595-5.html



boukada82
28-04-2009, 08:00

boukada


28-04-2009, 11:37


boukada ..

.

..

boukada82
28-04-2009, 19:53

29-04-2009, 22:08








30-04-2009, 12:54



.......

boukada82
30-04-2009, 19:04



.......

Intrt du dosage

La numration sanguine consiste compter (grce des automates le plus souvent) les diffrents lments cellulaires du sang savoir : globules blancs (ou leucocytes), globules rouges (ou hmaties) et plaquettes sanguines.

Des paramtres lis ces lments sont galement mesurs pour certains (taux d'hmoglobine, volume globulaire moyen = VGM) ou calculs (hmatocrite, teneur corpusculaire moyenne en hmoglobine = TCMH, concentration corpusculaire moyenne en hmoglobine = CCMH). D'autres indices (Indice de distribution des globules rouges ou des plaquettes) peuvent galement tre calculs par les automates de numration.

Cet examen est essentiel pour apprcier un dysfonctionnement de la molle osseuse ou des perturbations dites "priphriques" (anmies, augmentation des globules blancs en rponse une attaque de l'organisme, problme de coagulation et consommation des plaquettes). Il est associ gnralement une "Formule sanguine", qui est la partie qualitative (et non plus quantitative) de l'hmogramme (voir ce terme).

Valeurs normales

Hmaties (millions /mm3)

4.0 - 5.3

Hmoglobine (g /100 ml)

12.0 - 17.0

Hmatocrite (%)


36 - 52

VGM (3)


74 - 95

TCMH (pg)


24 - 32

CCMH (%)


28 - 35

Leucocytes(/mm3x1000)


4500 - 10000

Plaquettes (/mm3x1000)


150 - 400

Variations pathologiques

* Anmies
Diminution du taux d'hmoglobine, accompagn d'une diminution du nombre des globules rouges. Les paramtres calculs (hmatocrite, VGM, TCMH, CCMH) permettent de prciser le mcanisme en cause.
* Anmie d'origine centrale (molle osseuse)
insuffisance mdullaire, cancer, leucmie, dysrythropose
* Anmie d'origine priphrique
hmolyse, hmorragie, carence en fer, anmie inflammatoire, saturnisme, hmodilution
* Polyglobulies
Augmentation du nombre de globules rouges :
Maladie de Vaquez
Polyglobulie ractionnelle, hypoxmique ou tumorale.
* Hypoleucocytoses (diminution du nombre de globules blancs)
Certaines infections virales ou parasitaires, insuffisance mdullaire, certaines anmies, troubles de rpartition, origine toxique ou mdicamenteuse, certains cancers et leucmies
* Hyperleucocytoses (augmentation du nombre de globules blancs)
Infections bactriennes, syndromes inflammatoires, certaines parasitoses, ncroses tissulaires, cancers, syndromes myloprolifratifs, certaines leucmies, ractions allergiques mdicamenteuses
* Thrombopnie (diminution du nombre des plaquettes)
Destruction des plaquettes (polytransfuss), hmodilution, atteinte virale, trouble immunitaire (maladie auto-immune, raction allergique), coagulation intra-vasculaire, chirurgie avec circulation extra-corporelle, purpura, syndrome hmolytique et urmique de l'enfant, aplasie mdullaire, hmopathie maligne, maladie constitutionnelle hrditaire (anomalie de May-Hegglin)
* Thrombocytose (augmentation du nombre des plaquettes)
Splnectomie
Maladies infectieuses
Maladies inflammatoires
Maladie de Hodgkin
Rticulosarcomes
Interventions chirurgicales
Stress, brlures graves
Cirrhose, pancratite, atrophie splnique
Syndrome myloprolifratif
Thrombocytmie essentielle

30-04-2009, 22:21
tgp .tgo

boukada82
01-05-2009, 15:30
tgp .tgo



Transaminases
ASAT = Aspartate Amino Transfrase = TGO
ALAT = Alanine Amino Transfrase = TGP


Intrt du dosage

Les transaminases sont des enzymes ayant une activit mtabolique importante l'intrieur des cellules. Leur augmentation reflte une lsion cellulaire, en particulier au niveau hpatique, cardiaque, rnal ou musculaire.
Valeurs normales

TGO : 10 - 40 UI /l 37 C
TGP : 10 - 45 UI /l 37 C
Les valeurs normales sont lgrement plus basses si le dosage est effectu 30C.
Variations physiologiques et pathologiques

* Diminution :
Grossesse
Dficit en vitamine B6

* Augmentation :
Surcharge pondrale, obsit (surtout * TGP)
Hpatites virales et infectieuses aigus
Hpatites mdicamenteuses et toxiques
Ischmie hpatique
Atteinte hpatique secondaire une maladie auto-immune (lupus, polyarthrite rhumatode, sclrodermie, vascularite.)
Hmochromatose
Maladie de Wilson
Tumeurs hpatiques

Alcoolisme (avec cirrhose, hpatite, statose)
Infarctus du myocarde (surtout TGO)
Myopathies, cytolyse musculaire
Mdicaments pouvant interfrer dans le dosage

Anticonvulsivants, contraceptifs oraux, mdicaments toxiques pour le foie en traitement prolong.

alia der
04-05-2009, 20:54
.......................
cholesterol............................

boukada82
04-05-2009, 23:54
Cholestrol total

Intrt du dosage

Paramtre de base du bilan lipidique, il est en faible part d'origine alimentaire, et pour la plus grande part fabriqu par le foie. Son dosage permet de dpister une hypercholestrolmie isole ou associe une hypertriglycridmie.

Valeurs normales

Les valeurs varient en fonction de l'ge et du sexe.


0-14 ans 1.60-2.25
15-19 ans 1.50-2.10
20-44 ans 1.55-2.40
45-59 ans 1.55-2.55
>60 ans 1.40-2.65
Variations physiologiques et pathologiques
Hypocholestrolmie : Pathologies infectieuses (tuberculose grave), cancreuses
Insuffisances hpatiques
Carences, malnutrition
Hyperthyrodie
Hypercholestrolmie : Hypercholestrolmie primitive, associe ou non une hypertriglycridmie et classe en diffrents types (I, IIa, IIb, III, IV et V)
Hypercholestrolmie secondaire une atteinte hpatique (cholestase), thyrodienne (mixoedme), un diabte, un syndrome nphrotique, une pancratite ou un mylome.
Augmente au cours de la grossesse.
Substances pouvant interfrer dans le dosage

* Diminution:
Acide ascorbique (vitamine C), L-Thyroxine, mthyl-DOPA

* Augmentation :
Aspirine, certains anti-inflammatoires, anti-pileptiques, diurtiques, prednisone

souad88
05-05-2009, 20:35

alia der
05-05-2009, 21:06
....................
......................

alia der
05-05-2009, 21:09
hpatite

boukada82
05-05-2009, 23:41
hpatite




http://etudiantdz.com/vb/t15197.html

boukada82
05-05-2009, 23:44
[QUOTE=souad88;98737]




alia der
06-05-2009, 21:24
...........

khaledo
21-05-2009, 23:17

( )http://4.bp.blogspot.com/_cIEnA29orUg/ShW8epouYdI/AAAAAAAAAPk/8BcaCB-4PRg/s320/img007.jpg

khaledo
21-05-2009, 23:22

http://2.bp.blogspot.com/_cIEnA29orUg/ShW9ABBiEWI/AAAAAAAAAPs/82MkVWY51Ks/s320/img009.jpg

khaledo
21-05-2009, 23:23


http://3.bp.blogspot.com/_cIEnA29orUg/ShW9TcYOR0I/AAAAAAAAAP0/oGc1qV_QEW8/s320/img034.jpg

boukada82
23-05-2009, 17:03

23-05-2009, 20:22
.
a+ o+

.
.

boukada82
23-05-2009, 22:26



http://etudiantdz.com/vb/f5/t14595-9.html


lila bio
24-05-2009, 11:11
. . ECBU

boukada82
24-05-2009, 11:22



http://etudiantdz.com/vb/f5/t14595-2.html
180 :
http://sites.google.com/site/wwwalipharmadz


lila bio
24-05-2009, 13:06
bonjour d'abord j te remercie pour ce noble travail wALLAH a nous manque normment nous les tudiants de biologie mais moi mme j partage avec MALAKO dans son ide car tous ces analyses sont intressantes pour nous

lila bio
24-05-2009, 13:13
MERCI POUR LES SITES J VAIS ESSAYER allah y3awnk

boukada82
24-05-2009, 13:16


chaima94
24-05-2009, 23:40

mohhhamed83
04-06-2009, 23:07
cratine/uree--tgo-tgp- phosphore
:)

mohhhamed83
05-06-2009, 11:06

mohhhamed83
06-06-2009, 14:45

sassi1979
09-06-2009, 20:32
merci beaucoup svp donnez nous une explication globale concernant les analyses bacteriologiques concernant l homme

imad1105
12-06-2009, 19:08


. .
- -


:


- :
:
(Fasting Blood Suger )
(8 - 12 )
(Random Blood Suger )

(Post Prandial Blood Suger )
.. , .


2 - ( Cholesterol )
:

1 - (HDL )
, , ( )
2- ( LDL )
, , ( )

3- ( Triglyceride )
50 , .

4- (Liver Function )
: (TP) , () (ALB ) , (GLB ), , ( AST,GOT ) , (ALT,GPT ) , ( ALP ) , (BIL ) , .

5 - (Renal Function )
, .
: (Creatinine ) , (Creatinine Clearrance ) , (Urea ) , (Uric Acid ) .


2- (Hematology ) :

1- (Complete Blood Count )
:
(TLC , WBC )
(DLC ) :
(Neurophils , Lymphocyte , Eosinopile , Monocyte , Basophile )
(HB )
(PLT )
( PCV , HCT )

2- ( Bleeding Time )
( Clotting Time )

3- ( Blood Group & Rh )

4 - ( G6PD )

5- ( Sickle Test )

6- ( L. E Cell )

7 - (ESR )

13-06-2009, 21:58


bio_mina
17-06-2009, 20:43
je veus savoir une chose...est ce que c vrai qu'une femme porte un rsusse positif ou ngatif ne doit pas se marier avec un homme qui porte un rsusse different...mercie l'avance

manar18
17-06-2009, 21:54
. st age ɿ

imad1105
17-06-2009, 22:22
4 :a,b,ab,o
() ( :rhesus factor Rh
85% .
Rh Rh Rh .
Rh Rh Rh .

:anti-D 48 .
Rh .
( )

1. Rh Rh Rh Rh

2. Rh Rh Rh .

3. Rh

4. .

imad1105
17-06-2009, 22:26


..

imad1105
17-06-2009, 22:36
0 A B


.ݿ

hh H substance A B. A B , 0.

H h B .


imad1105
17-06-2009, 22:37
..





ϡ . ɡ 1492 . ɡ ڡ

. 1902 . 1930. . .
.


* :

ɿ
ȡ ǡ AB . A A B B AB . (O) nhh : .

ɡ ޡ ǡ . ǡ ɡ ! A B . B A ǡ . . .

*

*
ʻ .

Rh
. (+) (-) Rh . ɡ (+) (-) . ( ).

*

* ǡ . ɡ . .

. ǡ . ǡ . .

*

* . ( ) . . . .


ɿ

. .

o ( o). o .

ɡ ǡ ǡ .

*
* . . ɡ ( )

imad1105
17-06-2009, 22:41
Rhesus factor








1940
rhesus monkeys
.
(Rh+)
(Rh-).

.




A B AB O .

)




(Rh) .

(A +ve) A ( A ve) A
.



85
(+Rh) 15 (-Rh).
1 1000
.







(Rh+)
(Rh+) (-Rh)
(Rh+) (-Rh)




(Rh-) (-Rh) .




(-Rh)
(Rh+)
Rh incompatibility .




(Rh-)
(Rh+) (+Rh)
(Rh-)
.




(Rh-)
(+Rh)
homozygous
hetrozygous
. (-Rh) 2
. (Rh-)

.







()
placental barriers
(+Rh)
antigen

antibodies
- -

antigen-antibody complexes
.




sensitization .







.

.
90
.
,
,
.


A B .




:







abortion .




ectopic pregnancy .




blood transfusion .




amniocentesis .




(chorionic villus sampling (CVS .




fetomaternal hemorrhage .




.







severe heamolytic anaemia .



erythroblastosis fetalis.









.



death of the fetus or newborn
:



1.



()
.

2.



.

3.




central nervous system
tissues .

4.




emergent exchange
transfusion .







.





:








jaundice
phsiological jaundice (
80

)

accumulation of unconjugated bilirubin


conjugated bilirubin


kerrnicterus - -

seizures
brain damage
cerebral palsy mental retardation
hearing loss
.





hepatomegaly splenomegaly .





edema .





anemia .






(-Rh) (+Rh)
. (-Rh) antibody
screen .
Human anti-D immune globulin
desesitization 28
( +Rh) 72
-
(+Rh)
(+Rh)
(+Rh )
.

.





erythroblastosis fetalis
:








.





.














phototherapy .




emergency treatment
.

unconjugated hyperbilirubinemia
neurotoxic
.





exchange transfusion .
.





packed red cells transfusion

.






breastfeeding .

24 48
breast milk substitute
.

manar18
18-06-2009, 21:47
pharmacologie l activite diuretique nacl activite diuretique

manar18
18-06-2009, 22:46

imad1105
18-06-2009, 23:32


....

: 12 .
VS : 6-8 .
GLY AJ : 8 .
GLY PP: - .
- .
- .

: - ( ) .
- .
- 48 .
- .

24 :
( )
(24
) .

:
.


.
48 .

:

( )
48 .


:


.

:

.
.

:
- 3 - 5 .
- .
- .
- .
- 15 .

:
.
48 .

:
- ( ) 48 .

:
- 48 .
- 5 .
- .

:
6-8 .

samourai
05-07-2009, 15:11
salut j ai une question quel est le taux normal d aslo dans notre corps meeeeeeeeeeercccccci:):)

05-07-2009, 19:56
merci pour le sujet il est vraiment trs intressant
je veux savoir pour la coproscopie est-ce que les prlvements doivent se faire comme les urines jeun et si un nourrissant doit faire des analyses sanguines doit -il aussi tre juin
merci

mohhhamed83
07-07-2009, 17:56
NFS
APPAREILLE



:)

mohhhamed83
08-07-2009, 15:04
NFS

10-07-2009, 00:08
j'ai vu que notre frre mohhhamed83 cherch des info sur le coulter (appareil mesurant l'FNS) j'ai trouv qqs renseignements j'espre que a va aider:

Le Coulter est un automate dhmatologie ralisant la numration globulaire complte
, la formule sanguine et la numration des rticulocytes (pourcentage et valeur absolue).
La numration et lanalyse volumtrique des leucocytes, des hmaties et des plaquettes reposent sur la mesure de variation dimpdance.
La formule leucocytaire est base sur lanalyse tridimensionnelle des leucocytes, grce un module de cytomtrie en flux associant : diffraction dun faisceau de lumire laser (en corrlation avec la granularit du cytoplasme), volume de la cellule (mesur par impdance) et opacit cellulaire (balayage de la cellule par radiofrquence mise par une sonde lectromagntique, donnant des informations sur la structure du noyau et le rapport nuclocytoplasmique).
La reconnaissance des cinq populations cellulaires repose donc sur trois critres complmentaires.
La numration des rticulocytes est ralise par le mme module formule aprs prcipitation de lARN ribosomal par un driv du bleu de mthylne et sphrisation des cellules grce un ractif rendant lhmoglobine optiquement neutre. Outre le pourcentage et la valeur absolue des rticulocytes, des indices de maturation et des indices volumtriques rticulocytaires sont dlivrs

10-07-2009, 00:21
[suite sur le coulter
L'analyse des cellules sanguines comprend la dilution d'un chantillon de sang total l'aide d'une solution agissant commeundiluant . Le diluant permet l'analyse de diffrents types de cellules sanguines dans des portions d'chantillon de sang dilu et la mesure del'hmoglobine



PRINCIPES
La composition chimique du diluant COULTER DxH fournit
une solution isotonique avec un pouvoir tampon
permettant la stabilisation des composants cellulaires et la
mesure de l'hmoglobine. Des biocides sont inclus pour
une meilleure conservation des produits contre la
contamination microbienne. Des sels alcalins fournissent
une osmolalit approprie qui n'altre pas le volume
cellulaire (iso-osmotique).
Conjointement avec lagent de lyse cellulaire COULTER
DxH, le COULTER DxH Diff Pack et le COULTER DxH
Retic Pack, le diluant est utilis pour les mesures
drythrocytes, dhmoglobine, des plaquettes,
drythroblastes et des rticulocytes, ainsi que pour les
mesures et la diffrenciation des leucocytes en cinq souspopulations
: les neutrophiles, les lymphocytes, les
osinophiles et les basophiles.

INGRÉDIENTS RÉACTIFS
Sulfate de sodium ...................................13,73 g/l
Chlorure de sodium.................................1,04 g/l
Ttracane HCL.......................................0,02 g/l
Imidazole......................................... ........2,85 g/l

AVERTISSEMENTS
 Ne pas respirer, ni avaler.
 Éviter le contact avec les yeux et la peau. En cas de
contact avec les yeux ou la peau, rincer abondamment
la zone touche l'eau pendant au moins 15 minutes.
 NE PAS RÉUTILISER LES RÉCIPIENTS.
CONSERVATION, STABILITÉ ET
ÉLIMINATION
 Conserver le diluant COULTER DxH entre 2 et 40 C.
 Ne pas utiliser le produit au-del de sa date de
premption.
 Utiliser le produit aux tempratures indiques dans les
manuels d'utilisation de l'instrument et/ou le service
d'aide en ligne.
 Aprs ouverture, les ractifs sont stables pendant
60 jours s'ils sont conservs conformment aux
recommandations.
 Éliminer les effluents, le produit inutilis et les
emballages contamins conformment aux
rglementations locales applicables.


PRÉPARATION
Le diluant COULTER DxH est prt l'emploi. Remplacer
le coffret de ractifs conformment aux recommandations
figurant dans les manuels d'utilisation de votre instrument
et/ou le service d'aide en ligne.

IMPORTANT : Si le produit a t partiellement ou
compltement congel, attendre qu'il revienne
temprature ambiante. Mlanger le produit en le
retournant 16 fois pour assurer un mlange complet avant
de le placer sur l'instrument. Installer et amorcer le coffret
de ractifs conformment aux recommandations figurant
dans les manuels d'utilisation de votre instrument et/ou le
service d'aide en ligne. S'assurer que les valeurs des
comptages rsiduels sont acceptables avant de procder
l'analyse des chantillons patient.

mohhhamed83
10-07-2009, 17:57
NFS 20/ 50 70 85

10-07-2009, 18:43

.

sanfoora
12-07-2009, 15:13
ecb 2 pu negatif

12-07-2009, 20:39




la culture de BK



mohhhamed83
13-07-2009, 14:06
NFS
ETALON 292 322 ETALON

13-07-2009, 20:22
slt
pour la question sur la cra j'ai dja utilis un etalent de 20, la longueur d'onde tait de 492 nm c le visible (de 400 700nm) je vois que vos longueurs d'onde se situent dans l'UV(de 10 400nm).

pour les valeurs maximales et minimales de l'etalent j'ai pas d'info la dessus mais je sais que les normes de cra sont:
chez l'adulte de 6 12mg/L(dpend de la musculature)ou de 55 110 micro mol /L
chez l'enfant de 2.5 3.5mg/L et augmente progressivement avec l'age ou de22 31 micro mol/L

comparez vos rsultats avec les normes et consulter les notices qu'on trouve dans les boites de ractifs de la cra et je pense que a va marcher.
sinon votre coulter va bien

boukada82
15-07-2009, 06:48



:

07tarek
16-07-2009, 13:59
controle anapath gastro

medamine54
21-07-2009, 21:10
mais qeul est les valeurs normal de chaque analyse

sarsorti
24-07-2009, 21:11
merci boucoup vous nous donnez les meilleurs informations.BARAKA ALLAH FIKMO

*
28-07-2009, 20:57
:
, .
....

boukada82
29-07-2009, 18:46


souma88
30-07-2009, 13:08
. ߿

lonely_az
06-08-2009, 14:46


ataxie :
E
Lipoprotein electrophoresis
Lactate & pyruvate

nooor
13-08-2009, 22:51

8
22-08-2009, 09:10
..........

AMINO622
08-09-2009, 10:58
POUR UN SPERMOGRAMME NORMAL.......MERCI

11-09-2009, 13:09
lmd?

17-09-2009, 01:13
.......... boukada 82............. ..... ... ......

24-09-2009, 08:24

messatfa mima
26-09-2009, 21:41

bjiji
30-09-2009, 23:01
divers +ecb de pus

kolayb
02-10-2009, 10:45
bacsiloscopie qoi cette technique

li6nda
13-10-2009, 15:32
merci bien boukada82 pour ces informations et baraka ellaho fik,et j'aimerai que tu vas bien .bon please j'ai besoin a des informations concernant les spermogramme et le spermoculture avec leurs protocole du travail au niveau de labo,le prelevement des pertes vaginales et ecb d'un pus et en fin merci beaucoup a l'avance.

hayine14
19-10-2009, 00:21
je veux savoir comment peut on faire le groupage,bon je sais qu'il faut
deposer 3 gouttes du sang dns la plaque speciale du groupage et mettre les
indicateurs a,b et c et puis le resultat se trouve comment je veux dire comment
je peux savoir le groupe du sang du malade est ce qu'il est a ou b ou o ou ab
et si c positif ou negatif .enfin'je vs dis merci bcp pour ce tres bon sujet

Amatullah
23-10-2009, 13:50
Salam Aleikoum

Merci pour l'interet et l'aide que vous mettez notre disposition..
Je travaille en premploie dans un laboratoire d'analyse mdicale et comme j'ai fait microbiologie l'universit donc j'ai pas vraiment une bonne ide du cot pratique alors je me trouve entrain de suivre les titulaire du paramdicale ..le problme qu'ils ne suivent pas la meme methode et j'ai eu un problme surtout concernat le dosage du HDL
donc correctez moi s'il vous plait!
pour le dosage de L'HDL on prend 500ml du serum et on ajoute 50Ml de reactif d'HDL (biomagreb) ensuite on mlange et on laisse 10 min la teprature ambiante..ensuite on sentrifuge 5000Tour/15min aprs la centrifugation on prend 10ml du surnageant et on ajoute 1000ml de reactif du cholesterol on incube10min maintenant la lecture au spectrophotometre on la f au niveau du cholesterol ou bien HDL?,
si on la f au HDL on obtient des rsultats basse (toutes inferieures 0.40g/l
si on f au Cholesterol les rsultats plus logique ...m est ce possible !! est ce juste??
j'aimerai avoirla rponse le plutot possible psk mnt on a arret de faire HDL cause de ce problme ...
j'aimerai avoir des preuves aussi si c'est possible!
merci beaucoup

23-10-2009, 18:24


:
FNS
Ag HBS
TGO TGP

djaz
23-10-2009, 21:18

boukada82

:)

boukada82
30-10-2009, 11:36

boukada82
30-10-2009, 11:37

boukada82
04-11-2009, 20:47
ecb 2 pu negatif




milieu de culture champignon

boukada82
04-11-2009, 20:54
[QUOTE=souma88;132605] . ߿ [/Q





.


boukada82
04-11-2009, 20:57


ataxie :
E
Lipoprotein electrophoresis
Lactate & pyruvate




boukada82
04-11-2009, 21:00




boukada82
04-11-2009, 21:03
..........


boukada82
04-11-2009, 21:08
lmd?


12
7 5
.

boukada82
04-11-2009, 21:12
POUR UN SPERMOGRAMME NORMAL.......MERCI

Le spermogramme

En cas de problme de fertilit constat chez un couple, le bilan de fertilit doit se faire simultanment chez les deux partenaires. La particularit cyclique du rythme ovarien limite les examens chez la femme certaines priodes au cours du mois et sur une dure de plusieurs cycles. A l'oppos, l'examen du sperme chez l'homme ne prsente pas de restriction lie au temps.

L'analyse du sperme est l'examen le plus important dans l'valuation de la fertilit masculine. Principal examen, le spermogramme mesure avec prcision des paramtres comme le nombre de spermatozodes, la motilit des spermatozodes, la taille et la forme des spermatozodes, le volume du sperme, ainsi que le dosage de certaines substances normalement prsentes.
Le spermogramme
CECOS - Analyse du sperme - Numration et contrle de la mobilit

Le caractre particulier de la collecte du sperme en milieu hospitalier entrane des hsitations de la part de certains patients. Grce cet article, nous vous aiderons franchir le pas et vous indiquerons quelques pistes vous permettant de dchiffrer les rsultats de votre spermogramme.
Prendre son courage deux mains

Le recueil s'effectue de prfrence au laboratoire, par masturbation. L'examen devra tre prcd de trois jours d'abstinence sexuelle. Le sperme est recueilli dans un contenant strile fourni. Il est impratif que l'analyse s'effectue sur un spcimen frais, c'est dire au cours des deux heures qui suivent la collecte.

L'homme est seul dans une pice isole. L'examen est videmment un peu gnant mais absolument pas douloureux, contrairement certains examens endurs par les femmes. Comme nous l'avons vu, le bilan de strilit du couple implique des analyses chez les deux partenaires, ce qui devrait entraner un soutien mutuel.

Pour viter que cet examen ne devienne pique ou mme ne devienne une mission impossible, il est possible de se faire accompagner par son pouse. Cette aide vous sera trs certainement utile tant l'environnement mdicalis ne possde pas un potentiel rotique exceptionnel.

Mais rassurez-vous, l'accueil est le plus souvent trs chaleureux et l'quipe mdicale comprend tout fait votre gne.

Aprs l'examen, votre couple sera fier d'avoir enfin franchi le pas. Ce nouveau pas vers la concrtisation de votre amour vous rapprochera encore et vous pourrez par la suite ddramatiser cet pisode et en parler avec humour.
Dfinition d'un sperme "normal"

Un bon sperme est un sperme qui contient un nombre suffisant de spermatozodes normaux qui permettront de fconder un ovocyte quand les conditions optimales sont requises.

Pour contrler la qualit du sperme, le biologiste dispose de deux tests principaux, dont le premier et le plus important est le spermogramme. Nous vous parlerons du second, le test de Huhner dans le chapitre suivant.

Quel que soit le rsultat du premier examen, un spermogramme doit montrer plusieurs fois (2 3 un mois d'intervalle) des valeurs semblables pour tre considr comme pathologique.

Une analyse de sperme normale est caractrise par une dfinition des paramtres suivants : le volume, la viscosit, un nombre de spermatozodes par ml, la mobilit une heure aprs l'jaculation, trois heures aprs l'jaculation, une analyse de la morphologie des spermatozodes et l'analyse de quelques substances.


.................

boukada82
04-11-2009, 21:17
.......... boukada 82............. ..... ... ......





boukada82
04-11-2009, 21:20



boukada82
04-11-2009, 21:24
merci bien boukada82 pour ces informations et baraka ellaho fik,et j'aimerai que tu vas bien .bon please j'ai besoin a des informations concernant les spermogramme et le spermoculture avec leurs protocole du travail au niveau de labo,le prelevement des pertes vaginales et ecb d'un pus et en fin merci beaucoup a l'avance.




boukada82
04-11-2009, 21:28
je veux savoir comment peut on faire le groupage,bon je sais qu'il faut
deposer 3 gouttes du sang dns la plaque speciale du groupage et mettre les
indicateurs a,b et c et puis le resultat se trouve comment je veux dire comment
je peux savoir le groupe du sang du malade est ce qu'il est a ou b ou o ou ab
et si c positif ou negatif .enfin'je vs dis merci bcp pour ce tres bon sujet



boukada82
04-11-2009, 21:39
Salam Aleikoum

Merci pour l'interet et l'aide que vous mettez notre disposition..
Je travaille en premploie dans un laboratoire d'analyse mdicale et comme j'ai fait microbiologie l'universit donc j'ai pas vraiment une bonne ide du cot pratique alors je me trouve entrain de suivre les titulaire du paramdicale ..le problme qu'ils ne suivent pas la meme methode et j'ai eu un problme surtout concernat le dosage du HDL
donc correctez moi s'il vous plait!
pour le dosage de L'HDL on prend 500ml du serum et on ajoute 50Ml de reactif d'HDL (biomagreb) ensuite on mlange et on laisse 10 min la teprature ambiante..ensuite on sentrifuge 5000Tour/15min aprs la centrifugation on prend 10ml du surnageant et on ajoute 1000ml de reactif du cholesterol on incube10min maintenant la lecture au spectrophotometre on la f au niveau du cholesterol ou bien HDL?,
si on la f au HDL on obtient des rsultats basse (toutes inferieures 0.40g/l
si on f au Cholesterol les rsultats plus logique ...m est ce possible !! est ce juste??
j'aimerai avoirla rponse le plutot possible psk mnt on a arret de faire HDL cause de ce problme ...
j'aimerai avoir des preuves aussi si c'est possible!
merci beaucoup




bon en premier lieu je te conseille de ne pas suivre n'importe le qui soi titulaire ou autre chose par ce que moi aussi j'ai dja travailler dans laboratoire et j'ai vu des choses des gens qui n'on aucune relation avec les analyses
alors laborantine doive suivre la fiche technique qui tu trouvera dans la boite du flaconnage
dans cette fiche technique tu trouve toutes les choses avec ses dtailles
c'est pour ca je peut pas te rpondre ta question par ce que le fabriquant des ractifs sa difaire alors tu es obliger de suivre la fiche technique et rien autre


merci pour votre passage
cordialement

boukada82
04-11-2009, 21:42


:
FNS
Ag HBS
TGO TGP


boukada82
04-11-2009, 21:47
. st age ɿ


dali
08-11-2009, 15:41
acide urique

boukada82
08-11-2009, 17:04
acide urique

ayatelabo.com

20-11-2009, 20:46

taxoplasmose et rubeole

boukada82
20-11-2009, 21:34

taxoplasmose et rubeole



:
ayatelabo google

02-12-2009, 14:11

Miss-Amani
05-12-2009, 17:12
merci bien

hayine14
20-12-2009, 21:52
salem 3likoum,,c vraiment un pas trs important de donner des ides sur les analyses
au laboratoire,mais c ke j besoin c de la methologie exacte au sein du laboratoire a
veut dire comment on travaille,quel reactif on peut utiiliser et leurs quantits exactes ect
les analyses q j besoin ;la glycemie ,fns,vs,cra,hdl et ldl ...

amoul19
22-12-2009, 13:10


les lymphocites 42.2% valeur normal: 25-40
et
aslo 301 valeur normal <200
j veux svp des explication sur ces 2 cas
merci davance et baraka lahou fika akhi

08-03-2010, 23:48


hayine14

.

amoul19
on peut pas trouver la valeur 301 ,je sais pas comment les trouver!!!!!!

Titre < 200 U ASLO /ml : non significatif d'une infection streptococcique

Titre > 200 U ASLO /ml : significatif d'une infection streptococcique

et pour granulocytes : les neutrophiles, les basophiles et les osinophiles ils sont ou.

Les lymphocytes reprsentent de 20 40% des globules blancs. On parle dhyperlymphocytose sil existe plus de 4000 lymphocytes par ml chez ladulte, de 7 000 chez lenfant et suprieur 9 000 chez un nourrisson

fathi chawi
16-03-2010, 00:54
urines /
- epthiliales
-cristaux

ahlame
14-05-2010, 15:34
salam 3alaykom orid mosa3adatoka fi kayfiyate ijrae tahlile ure crat TGO TGP fin fadlik walah yjasik nchalah

15-05-2010, 09:47


Pour raliser l'analyse que vous avez demand , Nous suivons le protocole de chaque technique d'analyse

SERVICE BIOCHIMIE

ure , crat : ce sont des Analyses de dosage et diffrent de ractif a l'autre

sans oublie de centrifuger le sang de patient ,parce que on va travailler sur le srum

SERVICE HÉMATOLOGIE


Transaminases
ASAT = Aspartate Amino Transfrase = TGO
ALAT = Alanine Amino Transfrase = TGP


la mm mthode que les prcdent , mthode de dosage




je sais pas quoi tu cherche exacte

hamzascom
08-07-2010, 20:31
hgdfkjksssssssssssssssssss

drmedmad
01-08-2010, 21:03
peuvez vous doner mois les caus de chengement du dgrage de / Albumine et Acide-urique/ou sang

plus or moin

*les causes que faient le protine etre elever en urnien

02-10-2010, 20:42

Miss Papillons
13-10-2010, 23:34
:p:clap: je le remercie bq pour ces importants informations , puis j'ai 1e question pour les examenx microbiologiques ou les analyses microbiologiques ; quelles sont leur important de faite

malek27
01-12-2010, 09:22

ROUMAISSA25
31-12-2010, 14:09
MERCI POUR LES INFORMATION
POUR MOI JE SUIS ETUDIANTE EN 3 EME ANNEE MICROBIOLOGIE
J'AI FAIT UN STAGE DANS UN LABORATOIRE D'un HOPITALE MAIS J'AI PAS COMPRIE LE FNS
TU PEUT M'AIDER SVP
??
MERCI

arab sofiane
03-02-2011, 12:46


voila les rsultat des analyse
serologie chlamydia ing 02
negatif :inf 16
douteux 16-22
positif sup 22

serologie mycolpasme ngatif
observation absence d'anticorps anti mycoplasme hominis et ureaplasma urealyticum

walid1607
17-04-2011, 12:58
................ ....

salim tlemcen
30-05-2012, 14:56




Spermiologie
Spermogramme
Prlevement effectue : en dehors du laboratoire
Couleur : blanc sale
Volume : 205ml
Ph : 8.5
Viscosit : normale Mobilit a la 1 ere heure
Normale : 60
Diminue : 20
Formes immobiles : 20
Mobilit a la 3eme heure
Normale : 50
Diminue : 10
Formes immobiles : 40 Numration :
Spermatozoides : 30.000
Hmaties : quelques
++ Leucocytes : nombreux

Cellules pithliales : quelques
++ Agglutinats :spntans : nombreux

Formes anormales : ++
Trajet sinueux : ++
Conclusion : oligo+necrospermie

tigreblanc
04-10-2012, 03:46








benkhalo
04-11-2012, 23:09

Pourquoi 3/4 du monde clique sanguin +O

benkhalo
04-11-2012, 23:12

Pourquoi 3/4 du monde clique sanguin +O

boukada82
05-01-2013, 21:02
En bref c'est une inflamation des angines qui ncissite un cur d'antibiotique avec ibuprofen et doliprane1000

boukada82
05-01-2013, 21:04


les lymphocites 42.2% valeur normal: 25-40
et
aslo 301 valeur normal <200
j veux svp des explication sur ces 2 cas
merci davance et baraka lahou fika akhi

En bref c'est une inflamation des angines qui ncissite un cur d'antibiotique avec ibuprofen et doliprane1000

boukada82
05-01-2013, 21:19
salam 3alaykom orid mosa3adatoka fi kayfiyate ijrae tahlile ure crat TGO TGP fin fadlik walah yjasik nchalah
la rponoce est un peu long tu peut me contacter une autre fois pardon et merci

3lyat
02-02-2013, 01:39
test de huhner
https://skydrive.live.com/redir?resid=D3E658B1AC348F47!254

3lyat
02-02-2013, 01:43
https://skydrive.live.com/?cid=d3e658b1ac348f47&id=D3E658B1AC348F47%21254&sff=1
https://skydrive.live.com/redir?resid=D3E658B1AC348F47!254https://skydrive.live.com/?cid=d3e658b1ac348f47&id=D3E658B1AC348F47%21254&sff=1

07-03-2013, 10:00
....